Le rouge-gorge qui peint
Le rouge-gorge qui peint

Le chevet

Chevet en démo

(7 avril 2017)

 

Durant les trois jours des Journées Européennes des Métiers d'Art, Virginie, qui m'accueillait dans son atelier "Dorure et Décors", m'a mise au défi de relooker un chevet Art Déco.

 

 

J'apprécie toujours l'inventivité dans la découpe des chevets de cette époque et la stylisation des motifs.

 

 

Je me suis basée sur le marbre crème et vert pour le choix des couleurs : un gris et un blanc verdâtres, un ton ivoire pour les plateaux et une patine ancienne à la cire teintée aux pigments pour la finition. Défi relevé avec succès !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Sur un air de Chopin

(8 avril 2016)

 

Dès que je l’ai aperçu, j’ai eu un vrai coup de cœur pour les lignes de ce chevet des années 40.

 

 

Certes, il n’avait plus de marbre et que dire de ce que lui tenait lieu de boutons ?

Mais je trouvais son montage original et j’aimais sa courbe centrale qui m’évoquait (allez savoir pourquoi ?) une clé musicale.

 

A partir de là, j’ai repensé tristement à la fermeture de la manufacture des pianos Pleyel en novembre 2013. Je trouve toujours cela tellement dommage de voir des ateliers aussi prestigieux que celui-ci mettre la clef sous la porte. Notre patrimoine disparaît ainsi petit à petit dans l’indifférence générale ou presque.

 

 

Alors, j’ai eu envie de rendre hommage à Ignace Pleyel et à tous ceux qui ont œuvré pendant un peu plus de deux siècles dans les ateliers à parfaire les œuvres d’art qu’étaient les pianos de cette marque.

 

 

Voici donc notre chevet paré de noir et d’or, arborant fièrement le logo Pleyel sur la porte.

 

Sur le plateau, un stylo-plume est ouvert, prêt à annoter les partitions de musique.

 

 

C'est vrai, je ne peux rien faire pour empêcher la fermeture d'atelier d'art qui ont fait la renommée de notre pays.

 

Mais je suis contente parce qu'à mon niveau, je sauve des meubles comme ce chevet qui était promis à une mort certaine alors qu’il offrait un joli potentiel… à condition de le voir, bien sûr.

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Hauts en couleurs

(23 et 29 octobre 2015)

 

Ma cliente se demandait si elle devait garder ces chevets Art Déco et Henri II...

jusqu'à ce qu'elle croise le chevet relooké par Le rouge-gorge qui peint lors d'une exposition.

 

 

Et là, elle comprit ce qu'elle voulait pour ces meubles : de la couleur !

 

 

Et pourquoi pas du rose fushia pour le chevet Art Déco ?

 

Et pourquoi pas effectivement, en l'associant à un gris anthracite pour que l'ensemble s'harmonise avec le plateau en marbre de couleur bordeaux.

 

 

Et pour le chevet Henri II, quelles couleurs choisir ?

 

 

Après plusieurs propositions, la réponse a été trouvée sur Facebook : en gris (mais cendré, cette fois-ci) et orange (avec une touche de rouge pour rappeler la teinte du marbre).

 

 

J'en ai profité pour changer les boutons... tout simplement en les intervertissant car ils convenaient parfaitement à l'autre chevet.

 

Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

La commode

Ikéa, tout un état d'esprit !

(22 juillet 2016)

 

En novembre dernier, mes clients m'avaient confié leur bonnetière en pin à relooker (voir l'article "ça déménage !" dans la partie concernant L'armoire ci-dessous).

 

Quand la bonnetière a été remise en place, mes clients ont froncé les sourcils devant leur commode Ikéa...

 

 

C'est étrange, mais j'ai tout de suite vu comment j'allais la transformer.

En noir et argent, bien sûr, mais avec une variante sur le plateau et les poignées des tiroirs pour une belle mise en valeur des lignes de ce meuble.

 

 

Les façades ont donc été peintes en noir et patinées en argent comme la bonnetière.

Le plateau et les poignées ont été réalisés en faux zinc avec les clous en trompe l'oeil.

 

 

Et j'ai une bonne nouvelle pour les amateurs d'Ikéa : leurs meubles se montent difficilement, ils ne se démontent surtout pas, mais ils se peignent très facilement !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Le dernier meuble de l'année

(18 décembre 2015)

 

Ma cliente se demandait si elle devait garder cette commode, notamment à cause des sauts de placage sur les tiroirs et sur les angles.

 

 

Je lui ai assuré que, si elle se débarrassait de cette commode scandinave des années 50-60, elle le regretterait vite car ce style aux lignes épurées se marie très bien dans nos intérieurs actuels.

 

Elle me l'a donc confiée avec, pour mission, que cette commode puisse s'insérer dans une pièce peinte dans les tons gris beige et orange.

Autres précisions : faire simple et pas de bleu.

 

Quelques couleurs plus tard :

 

 

La voilà prête à partir pour prendre place dans une chambre où elle ne manquera pas de faire son effet.

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Suite du stage...

(22 juillet 2016)

 

Pour relooker un meuble, il faut des idées, une bonne dose d'énergie et du temps ! Et, parfois, l'un ou l'autre manque à l'appel...

 

Les tiroirs de ce chiffonnier des années 50/60 avaient été peints et patinés lors d'un stage de relooking.

 

Ma cliente pensait le finir chez elle, mais, faute de temps, elle a finalement décidé de me confier le travail.

 

Afin de ne pas dénaturer le projet, j'ai donc terminé ce chiffonnier sobrement, exactement comme ma cliente l'aurait fait elle-même.

 

 

Reste plus qu'à trouver les boutons pour achever la transformation de ce meuble. Mais, là, je laisse ce plaisir à ma cliente !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Les sakura

(21 juillet 2014)

 

Les sakura désignent les cerisiers ornementaux du Japon, ainsi que les fleurs. Ils symbolisent la beauté éphémère.

 

 

La floraison de ces cerisiers a inspiré les artistes japonais qui en ont orné kimonos, articles de papeterie et vaisselle.

 

Pour ma part, ces fleurs vont venir orner ce chiffonnier :

 

 

Au passage, connaissez-vous la différence entre une commode et un chiffonnier ?

 

Ces deux meubles à tiroirs se distinguent par leur forme : le chiffonnier est en hauteur et la commode en largeur.

 

Lorsque le chiffonnier comporte sept tiroirs, on appelle cela un semainier car chaque tiroir correspondant à un jour de la semaine, pour y ranger le linge propre du jour et notamment les sous-vêtements.

 

 

 

Mais revenons à notre commode.

 

La couleur du fond a été créée pour s'harmoniser avec les autres meubles de la chambre (et oui : savoir créer des teintes fait aussi partie du métier de peintre en décors !) et les tiroirs ont été peints en rose "guimauve".

 

Les boutons ont été changés et peints dans les mêmes tons.

 

 

Quant à la branche de cerisier, je tiens à préciser qu'il ne s'agit pas d'un sticker, mais bien d'une peinture entièrement réalisée à la main, de la branche à l'étamine !

 

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
  • ソレネ & ジエレミ (mardi, 29. juillet 2014 18:24)

    うつくしい さくひん ことぶき あかい のど どちら かべ

Traduction : Magnifique oeuvre. Félicitations et longue vie au rouge-gorge qui peint.

Réponse

Merci pour vos compliments. Ces fleurs ont tellement plu qu'elles devraient prochainement refleurir ailleurs...

L'armoire

Napoléon III

(4 avril 2016)

 

Dernièrement, j'ai rencontré Napoléon III.

 

En fait, j'ai plutôt fait connaissance avec le style qui porte son nom, sous forme d'armoire :

 

 

Les bordures noires qui venaient élégamment souligner les formes de cette armoire me plaisaient bien.

 

Mes clients souhaitaient des tonalités de gris.

Après plusieurs essais, nous avons finalement échangé le noir au profit d'un gris cendré entourant un gris perle patiné de blanc.

 

 

Le rond au centre de la corniche...

 

 

m'a donné une idée :

 

 

L'armoire porte désormais les initiales enlacées de mes clients.

 

La marque des propriétaires en quelque sorte..., mais aussi celle du Rouge-gorge qui peint !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

ça déménage !

(27 novembre 2015)

 

Qui dit déménagement dit changement de décor.

Et qui dit changement de décor ne dit pas forcément nouveaux meubles, mais peut signifier évolution des anciens.

 

Mes clients souhaitaient donc profiter de leur déménagement pour faire relooker leur bonnetière en pin.

 

 

Mais quels coloris choisir ?

 

Un coup d'oeil à leur mobilier de chambre en fer forgé noir et argent et Le rouge-gorge qui peint avait une suggestion à leur faire.

 

Quelques coups de pinceaux plus tard :

 

 

la bonnetière s'est complètement modernisée en se parant d'un noir mat patiné d'argent.

 

Mais, du coup, la commode fait tâche dans la pièce.

Allez , la belle, patience : dans quelques mois, c'est ton tour !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

La coiffeuse

La suite de la visite

(28 novembre 2014)

Un des aspects plaisants de mon métier est de passer d'un meuble à l'autre ; c'est un peu comme parcourir chaque pièce d'une maison.

 

Alors, aujourd'hui, je vous emmène dans une chambre et plus précisément dans la chambre d'une dame.

 

 

Ma cliente souhaitait que je redonne un coup de jeune à cette coiffeuse des années 30 à laquelle elle tenait beaucoup.

 

Avant toute chose, il a fallu emmener ce meuble chez
M. Michel BASTIEN, ébéniste, car le placage avait gonflé sous l'effet de l'eau, accident courant sur les coiffeuses à l'endroit où l'on posait la cuvette et le broc.

 

Ensuite, un travail de patine a permis de rafraîchir cette coiffeuse et de mettre en valeur ses ornements.

 

 

Ces coiffeuses avaient une particularité amusante : les miroirs se repliaient.

 

Et voilà, la visite est terminée pour aujourd'hui : on ferme !

 

 

Autre exemple de meubles servant de chevets réalisés dans les mêmes coloris :

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

La chaise

Rêves d'orient

(1er novembre 2013)

 

Une petite fille rêvait d'une chambre aux couleurs de l'Inde.

 

Alors, en quelques coups de pinceau, un petit oiseau transforma une chaise banale en siège oriental.

 

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

La chambre complète

"Paris sera toujours Paris"

(2 décembre 2016)

 

Un paravent retapissé sur le thème de notre chère capitale....

 

une tête de lit tirée de l'oubli...

 

du gris, de l'écru, un peu d'usure...

 

des lettres manuscrites et quelques dessins emblématiques :

 

Vient, ensuite, l'armoire :

 

 

Pour les chevets, rendez-vous en 2017 !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Une histoire de style

(12 décembre 2014 et 6 février 2015)

En décembre dernier, je vous ai présenté un lit Henri II et deux chevets style Louis XV que j'avais peints et patinés.

 

 

Je vous avais annoncé une suite pour le début de cette année avec la transformation de l’armoire.

 

Chose promise, chose due : voici l’armoire avant et après.

 

Là aussi, gros changement pour ce meuble qui a été comme "allégé" grâce à la clarté des coloris choisis.

 

La patine permet de mettre en valeur les élégantes sculptures qui sont noyées dans la masse lorsque l’armoire est laissée en bois naturel.

Vous pouvez voir l'ensemble de la chambre grâce au reflet dans les miroirs.

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Comment me joindre

par téléphone :

06 73 68 03 47

 

ou par mail :

en cliquant sur contact

Ouverture de l'atelier

Le 111

111, avenue de Paris

51000 CHALONS-EN-CHAMPAGNE

 

Merci de me contacter par téléphone ou par mail avant votre visite afin de vous assurer que je suis bien présente à l'atelier.

 

Rendez-vous

dans le cadre du

"Lèche-vitrines #3"

du 1er août

au 15 septembre 2018

au 10 rue des Lombards à Châlons-en-Champagne

(face à l'Eglise Saint-Alpin)

 

lors du prochain stage

de relooking

 

le vendredi 21 septembre 2018

ou sur rendez-vous.

 

A retrouver également sur Facebook

Vous aimez ce site ?

Dites-le en cliquant sur J'aime ci-dessous !