Le rouge-gorge qui peint
Le rouge-gorge qui peint

Que la montagne est belle...

(9 févier 2018)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant...

 

 

 

 

 

Après !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Travail à quatre mains

(3 mars 2017)

 

Travail à quatre mains pour ce dessus de guéridon gravé qu'une amie souhaitait transformer en "tableau".

 

 

Réflexion commune sur les couleurs et sur leur positionnement, essais, validés ou pas, répartition des côtés et table tournante pour un résultat uniforme.

 

 

Deux attaches, un clou dans le mur et une nouvelle vie s'offre à ce dessus de table !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Miroir, mon beau miroir...

(6 janvier 2017)

 

En ce début d'année, il me faudra évidemment un peu de temps pour vous présenter mes nouvelles créations.

 

J'ai donc gardé mon dernier travail de 2016 sous le coude pour ne pas laisser cette page blanche.

 

 

Ce miroir avait souffert des effets du temps avec, notamment, des sculptures qui avaient disparu partiellement ou en totalité sur la partie basse.

 

 

Heureusement, il avait conservé l'intégralité de son fronton joliment ouvragé.

 

Ce miroir a donc eu droit à un lifting avec l'enlèvement des restes des sculptures inférieures et le comblement des manques avant d'être peint et patiné dans les tons de la tapisserie de la pièce où il devait prendre place.

 

 

Le voilà posé au-dessus de la cheminée avec sa teinte taupe patiné de beige et d'argent qui met en valeur la composition de son fronton.

 

 

Attention : je suis peintre, pas doreuse !

Si vous souhaitez refaire dorer un miroir ou un cadre, je vous invite à aller voir Virginie Lukas de L'atelier Dorure et décors qui vous fera cela aux petits oignons.

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Champagne !

(10 novembre 2016)

 

Ma cliente souhaitait utiliser cette petite table dans son salon...

 

 

"pour poser les coupes de champagne" par exemple.

 

Il n'en fallait pas plus au Rouge-gorge qui peint pour trouver l'inspiration.

 

La forme rectangulaire de la table était parfaite pour en faire une étiquette de bouteille de champagne personnalisée.

 

 

Reste plus qu'à mettre une bouteille au frais pour l'inaugurer !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Beauté cachée

(24 juin 2016)

 

Pour redonner du lustre à un meuble, je m'appuie souvent sur ses caractéristiques.

 

Ainsi, le vernis de cette table d'appoint laissait à peine entrevoir la découpe du placage sur les plateaux.

 

 

Le plateau principal semblait divisé en quatre parties.

 

Mais, lorsque le vernis a été enlevé, j'ai découvert que les deux plateaux avaient été montés en huit morceaux, ce qui me donnait une plus grande marge de manoeuvre pour la décoration.

 

J'ai donc repris les parties une par une en travaillant avec trois nuances de beige différentes. J'ai seulement peint certaines parties, j'en ai patiné d'autres en respectant le sens de montage du bois et voilà le résultat :

 

 

Cela ne semble pas être la même table et, pourtant, je n'ai rien créé, j'ai juste mis en valeur ce qui existait déjà.

Comme quoi, changer l'apparence d'un meuble ne tient pas à grand chose parfois...

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

C’est la faute à Voltaire !

(31 mai 2014 et 3 octobre 2015)

 

En début d'année dernière, une cliente a demandé au Rouge-gorge qui peint de relooker ses fauteuils Voltaire :

 

 

Le bois a été peint en laine brute avant d'être patiné en écru.

 

 

 

 

Ci-contre, une photo en gros plan d'un accoudoir car le travail de la patine ne se voit pas sur la photo précédente.

 

 

Au début de cette année, Le rouge-gorge qui peint a décoré un petit guéridon en s'inspirant des motifs qui ornent la faïence de Sarreguemines :

 

Quand elle a découvert ce guéridon sur le site, la cliente a eu un véritable coup de coeur et le voilà uni aux Voltaire pour le meilleur et uniquement pour le meilleur !

 

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Le rouge-gorge qui peint fête            ses deux ans.

(11 septembre 2015)

 

Il y deux ans jour pour jour naissait l'entreprise

Le rouge-gorge qui peint.

Je n'ai pas vu passer ces deux années. Comme vous, j'imagine.

 

J'en profite pour remercier toutes les personnes qui, depuis deux ans, m'ont fait confiance en remettant leurs projets entre mes mains, mais, également, tous ceux qui m'ont soutenue et encouragée dans les bons comme dans les mauvais jours.

 

Pour conclure, une nouveauté avec le dernier meuble 'in situ" réalisé par Le rouge-gorge qui peint avant les vacances :

 

 

Je vous glisse une photo de ce guéridon Art Déco en l'état afin que vous ayez un meilleur aperçu du travail effectué :

 

 

En espérant que ce projet vous plaise et qu'il y en ait encore beaucoup d'autres !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Etre sur la sellette

(19 décembre 2014)

Et voici la dernière transformation d'un meuble par Le rouge-gorge qui peint pour cette année :

 

 

La sellette est un petit meuble servant à exposer un objet.

 

Ce mot fait allusion au petit banc sur lequel on faisait asseoir un accusé pendant son procès. D'où l'expression "être sur la sellette" qui signifie aujourd'hui "être en position délicate, être exposé à la critique".

 

 

La sellette qui nous intéresse possédait un dessus en marbre (peut-être un rouge du Languedoc).

 

En présence d'un marbre, deux options sont possibles : soit on l'enlève en se disant que ce n'est décidément plus à la mode, soit on s'en sert pour choisir les teintes de la peinture et ainsi le mettre en valeur.

 

C'est la deuxième solution qui a été choisie avec le choix d'un gris cendré patiné de blanc.

 

 

En conclusion, ces derniers temps, Le rouge-gorge qui peint était bien sur la sellette !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Bon anniversaire, Charlot !

(20 juin 2014)

 

Charlot, le célèbre personnage de vagabond interprété par l'acteur Charlie Chaplin, fête ses 100 ans cette année.

 

En effet, il apparaît pour la première fois dans la comédie "Charlot est content de lui", court-métrage d'Henry Lehrman en 1914.

 

 

Par un curieux hasard du calendrier, une cliente m’a demandé d’intervenir sur une statue de Charlot.

 

Il s’agissait, d’une part, de réparer le chapeau et la canne, d’autre part, de revoir les couleurs. Vous allez tout de suite comprendre pourquoi…

 

 

Bon, je sais que les films de Charlot sont en noir et blanc, donc on peut imaginer toutes sortes de couleurs pour le costume, mais quand même…

 

J’ai consulté un certain nombre de photos afin de respecter la tenue du personnage, tout en mettant cette représentation en valeur. Et voici le résultat :

 

 

Je suis contente d’avoir réalisé ce travail : cela a été une façon originale pour moi de fêter le centenaire de Charlot !

 

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
  • Loredane (lundi, 23. juin 2014 09:34)

    waouh ! quel boulot!
    bravo

  • frederic (vendredi, 20. juin 2014 18:18)

    Bravo et belle prestation!

Réponse

Merci beaucoup. Je suis contente de voir que cette réalisation vous plaît.

Des vases qui ne vous laisseront (peut-être) pas de marbre

(6 juin 2014)

 

Un client m'a demandé de revisiter un classique de la décoration de jardin : le vase Médicis en fonte.

 

 

Il m'a été demandé d'en peindre une paire en faux marbre.

Un retour aux sources en quelque sorte puisque le vase d'origine est fait de cette matière !

 

J'ai choisi d'imiter un Jaspé de Sicile pour ses ocres rouge et jaune qui convenaient bien à l'endroit où les vases allaient prendre place.

 

Voilà donc les vases avant :

 

 

et après :

 

 

Je vous mets également une photo de mon entraînement sur une boîte à mouchoirs :

 

 

Oui, il s'agit bien du même marbre à la base, sauf qu'il a fallu l'adapter au goût de mon client qui souhaitait moins d'ocre jaune sur ses vases. Ceci explique cela !

 

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Voir Venise... et sourire !

(1er novembre 2013)

Coup de coeur sur une brocante pour un pied de lampadaire !

Mais, si mon client avait succombé au charme du bronze, en revanche, il n'aimait pas du tout le vernis qui recouvrait le bois.

 

Il souhaitait donner un petit air italien à cet objet pour qu'il prenne place dans son salon.

 

 

 

 

Du vernis bordeau, une touche de doré et voilà l'Italie chez lui !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
  • CHARY (jeudi, 05. décembre 2013 19:22)

    TRES BONNE IDEE !!!

Comment me joindre

par téléphone :

06 73 68 03 47

 

ou par mail :

en cliquant sur contact

Ouverture de l'atelier

Le 111

111, avenue de Paris

51000 CHALONS-EN-CHAMPAGNE

 

Merci de me contacter par téléphone ou par mail avant votre visite afin de vous assurer que je suis bien présente à l'atelier.

 

Rendez-vous

au Marché des

Artisans d'Art

aux Halles du Boulingrin à Reims

le dimanche 18 novembre

de 10h à 18h

lors du dernier stage

de relooking pour 2018

le vendredi 14 décembre

ou sur rendez-vous

 

 

A retrouver également sur Facebook

Vous aimez ce site ?

Dites-le en cliquant sur J'aime ci-dessous !